mardi 23 octobre 2012

LuAnG PrAbAnG

LuAnG PrAbAnG



Mercredi 17 octobre:
Arrivée à Luang Prabang vers 18h... Après deux jours de slow boat, je retrouve enfin la terre ferme et pars à la recherche de ma Guesthouse qui normalement se trouve à environ 1km du ponton ...  mais c'était sans compter sur la nuit qui commence à tomber (et ici les rues sont peu éclairées) et la pluie diluvienne qui s'abat sur la ville... évidemment, mon beau poncho étant au fond de mon gros sac, je préfère continuer ma route...
 

Le Mékong... Luang Prabang...




C'est ainsi que j'arrive, après une trentaine de minutes de marche, à la guest toute trempée. J'y rencontre Romain, un français qui voyage également seul et qui me propose de venir avec lui manger au marché de nuit... donc juste le temps de déposer mon sac et même pas le temps de me sécher (en même temps ça ne servirait à rien vu que la pluie continue de tomber) et direction le Night Market de Luang Prabang...




Sur le chemin, on s'arrête dans un ATM afin que je puisse retirer des Kips car même si au Laos, les bahts et les dollars sont acceptés, j'en ai assez de tous ces calculs et de ces taux de conversions qui arrangent à chaque fois les vendeurs...


C'est ainsi que je retire mon premier million de Kips (c'est le montant maximum journalier). Je n'irai pas bien loin avec ce million car 1€= 10 000kips ... (donc 1 million de kips = 100€). Mais aujourd'hui, mercredi 17 octobre, je suis officiellement millionnaire!!!




La pluie continuant de tomber, nous allons nous réfugier dans un restaurant ou pour 38 000 kips (3,80€) je prends mon premier repas à Luang Prabang.
Au Laos le budget nourriture est plus élevé qu'en Thaïlande! Il va falloir que je fasse attention...

Nous passons le reste de la soirée avec nos hôtes autour d'un bon thé Laotien...




Jeudi 18 octobre:
Le soleil est enfin revenu...
Je profite de ma journée pour explorer cette ville, en long, en large et en travers...
Luang Prabang, ville inscrite au patrimoine mondial de l'Humanité par l'UNESCO, est une ville facile à découvrir ... même sans un vrai plan... D'ailleurs, ici vous aurez énormément de mal à en trouver un de qualité, même à l'office du tourisme

Heureusement le petit plan de mon Lonely Planet me permet de découvrir les principaux centres d'intérêt de cette ville...


Il faut savoir que le Laos est une ancienne colonie française, donc vous retrouverez dans ce pays des "petits morceaux" de France... du pain (et les fameuses baguettes françaises), des croissants, des voitures françaises, d'ailleurs ici on roule à droite... des panneaux écrits en français (j'aime leurs tournures de phrases pas toujours très justes...)... et des terrains de pétanque!!!

 

          



 













La marche ça creuse... et mon Lonely Planet me conseille une sandwicherie aux spécialités françaises (sandwich jambon beurre cornichon)...


Le ventre bien rempli je continue ma balade le long du Mékong... et en profite pour visiter les temples de la ville... Et ici il y en a des temples... des dizaines de temples qui recouvrent près d'un tiers de la ville...







                               

Sur le chemin j'arrive devant l'école de la ville... et en face se trouve une petite bibliothèque où je m'installe pour feuilleter tout d'abord des livres d'images Laotiens puis des magazines étrangers...
Je fais la connaissance de la bibliothécaire qui me fait une proposition que je ne peux refuser et me propose de revenir lundi à 13h pour ... (suspens... vous allez devoir patienter pour le savoir...)...




Ensuite direction le "Luang Prabang National Museum"...  Alors ne faîtes surtout pas comme moi... car l'entrée est payante... mais je m'en suis seulement rendu compte en sortant ;-) Je m'étonnais aussi de voir les touristes avec des tickets... Donc j'ai visité ce musée gratuitement... Évidemment, comme dans la majorité des musées, les photos sont interdites. De plus, ici vous devez laissez vos sacs dans des casiers et vos chaussures à l'entrée...
Alors dans ce musée, vous pouvez rentrer dans l'intimité de la famille royale Laotienne. Visite de le salle du trône, des salles de réception, puis la bibliothèque, la chambre de la reine, du roi, des enfants...
Puis, pour les passionnés de voitures, n'oubliez pas d'aller voir la collection de voitures... de très vieilles voitures... de la famille royale ainsi que des photographies des différents chauffeurs...



J'ai bien aimé ce musée et pouvoir flâner dans les jardins aux alentours... Et pour compenser ma "fraude inintentionnel" j'irai, dans les prochains jours faire une donation à un temple...







Le soir venu, je vais dans un agence réserver les excursions que je désire faire dans la région... et c'est décidé, samedi, je pars visiter les grottes de "Pak Ou" et les cascades de "Kuang Si"...






Vers 22h30, dîner diététique dans la ville... en fait je n'ai pas eu le choix car je me suis décidée trop tard à aller manger ... et comme partout, la majorité des restaurants ne sert pas à manger après 22h ... mais un restaurateur a eu pitié de moi et à accepté de me servir un dîner froid... ma foi, cette petite salade fut très bonne...




Vendredi 19 octobre
Réveillée 10h30!!!C'est la première fois depuis le début de ce voyage...

Je pars flâner dans la ville sans but précis et je ne sais pas pourquoi, mais je me décide à suivre deux moines dans la rue... ils me font sourire avec leurs parapluies qui les protègent de la chaleur et du soleil...
D'ailleurs, en Asie, vous croiserez souvent des gens (souvent des femmes, des enfants et des moines) à pied, en vélo ou en scooter avec un parapluie...
Sur le chemins des dizaines d'autres moines nous précèdent...
Nous empruntons une petite ruelle et à ce moment là, je me dis que j'ai bien fait de suivre mon intuition et de suivre ces moines... car nous arrivons ... à l'école des Moines... Des centaines de moines entassés dans des classes écoutent dans un silence incroyable (prenez-en de la graine chers élèves) les leçons de leur maître... Il y a une cinquantaine d'élèves par classe, et pas un bruit...

Sincèrement je ne pense pas que j'avais le droit d'être là car les moines ont l'air surpris de me voir... mais certains me saluent avec un large sourire... En même temps je les comprends: imaginez en France des touristes rentrant dans un collège pour le visiter et prendre des photos...

Donc comme lors de la visite d'un monastère, je me suis couverte les épaules et je me suis assise dans un coin pour ne pas gêner... et surtout observer...




















En début d'après midi je croise Romain qui m'invite à manger un délicieux hamburger avant son départ pour Bangkok, et évidemment je lui parle de mon envie de fromage... et là il m'annonce qu'à une centaine de mètres de notre guest il y a une épicerie qui en vend ! Rhoooooooo "dis moi pas que c'est pas vrai!"...



Mais je n'ai pas le temps d'y aller tout de suite car j'ai prévu d'aller voir le coucher de soleil au sommet du Mont Phusi.
Le Mont Phusi est une montagne qui se dresse au coeur de la ville et en haut de laquelle se trouve un temple... On accède à son sommet grâce à un long escalier sinueux... Donc vers 16h30 après avoir payé un droit d'entrée de 20 000kips (2€)  je commence à grimper les marches... beaucoup de marches... j'ai arrêté de compter à 153... et  en plus il fait chaud !
J'arrive au sommet  du Mont Phusi vers 17h....

















De retour dans la ville à 18h30... je traverse le marché de nuit au pas de course ... ben oui, souvenez-vous, j'ai un fromage à acheter... je me dirige donc vers la fameuse épicerie…
Je saute sur le vendeur  «Sabaidee, hello, cheese, fromage, pleeeeeeeeease » ... il me conduit devant un petit frigo caché dans un coin... et là mes yeux se mettent à briller...j'ai le choix entre du gruyère, de la "vache qui rit" et 3 sortes de camemberts...
Aaaaaaaaaah quel bonheur!!! Évidemment mon choix se porte sur le camembert... je tâte et sens chacun d'entre eux, d'ailleurs le vendeur rigole et me dit en bon français: "connaisseuse"!... et bien sûr, j'achète celui qui pue le plus... 72000kips (7,20€).
"Kop jai laï laï Sir" (*Merci beaucoup Monsieur)... (Il faut prononcer comme si vous chantiez la chanson d'Enrico Macias ("Oh quelles sont jolies les filles de mon pays, laï laï laï..."))





En sortant je file à l'épicerie Scandinave pour acheter du bon pain...
En rentrant à la Guest, j'en propose à mes hôtes... mais ils n'en veulent pas... à cause de l'odeur ;-)
Eh bien tant pis pour eux... car moi, ce soir là, je me suis franchement régalée!!!




Samedi 20 octobre :
Ce matin réveil difficile au chant du coq... à 5 heures (bien qu'ici les coqs chantent jour et nuit...)
Je désire assister au TAK BAT, la procession des moines à travers la ville.


A Luang Prabang, chaque jour, au lever du soleil, le même rituel se répète...

 












Les bouddhistes sortent pieds nus de leur maison, s'assoient sur les trottoirs avec de la nourriture (essentiellement du riz encore très chaud) et attendent l'arrivée des moines.




Je me suis postée juste devant l'un des temples principaux de la ville et vers 5h45 le défilé des robes oranges commence à colorer la ville...



Les moines sortent de leur temple respectif par groupe de 15 ou 20 et dans un silence religieux, parcourent les rues de la ville, leur bol à aumônes sur l'épaule... car comme partout, les moines ne vivent que de l'aumône, ils ne possèdent pas d'argent (mais parfois des téléphones portables ;-) ) donc ils dépendent totalement de la communauté Bouddhiste qui leur donne de quoi vivre...
Devant chaque personne assise ou agenouillée sur le trottoir, les moines présentent leur bol pour recevoir la nourriture de la journée.




Les bols se remplissent vite, parfois trop vite pour les petits enfants moines qui ont du mal à le porter. D'ailleurs durant cette marche matinal, les moines, redistribuent le surplus aux plus démunis...
Cette quête des moines est tellement incroyable, que de nombreux touristes s'y pressent chaque jour... mais attention, il y a un règlement à respecter... mais hélas, de nombreuses  personnes l'ignorent...
  • S'habiller correctement... comme pour visiter un monastère
  • Il faut toujours s'assoir ou s’agenouiller devant un moine en signe de respect
  • Ne jamais toucher un moine
  • Ne jamais couper la route d'un moine
  • Le flash est interdit
  • Les personnes ne participant pas à l'offrande doivent se trouver à plus d'un mètre de celle-ci
Même si de nombreux touristes participent à cette cérémonie de l'offrande en donnant de la nourriture aux moines, personnellement, n'étant pas bouddhiste, je trouvais cela inapproprié, donc je n'ai fait qu'observer...

Puis à 8h, direction le ponton afin de partir à la découverte des "Pak Ou caves" (*grottes de Pak Ou)... Je prends place dans une petite pirogue à moteur, qui à cause d'un touriste chinois ayant la carrure de David Douillet avant sont régime, penche dangereusement...


Ce n'est pas très rassurant...

Alors, au bout de quelques minutes de navigation, notre « chauffeur » s'arrête au milieu du Mékong et nous, les six passagers, commençons à « jouer aux chaises musicales » afin d'essayer d'équilibrer les poids... sachant qu'il y a 4 places de chaque côté, une personne devra obligatoirement être du côté du Monsieur Chinois... on compare donc nos poids respectifs... et au final c'est moi qui me retrouve derrière ce Monsieur... évidemment ça penche toujours de notre côté... donc notre chauffeur s'arrête près d'une plage et nous embarquons un petit garçon Laotien qui durant les 3h que durera le trajet aller-retour, écopera l'eau du bateau (cf. la vidéo)!!!

I Looove my flip-flops...



Et pour celles et ceux qui en doutaient... dans certains bateaux il y a des gilets de sauvetage :-)






Vers 9h30 nous débarquons dans le petit village de Xanghai... où une dégustation d'alcool Laotien nous est proposée. En fait, le "Lao Lao" c'est une sorte de wisky dans lequel "trempe" un serpent. Mon groupe n'est pas vraiment tenté par l'expérience... mais moi je me lance... On me sert un petit verre avec un liquide rouge... c'est fort, mais ça a un petit goût fruité... Le groupe me demande mon avis, je les rassure et ils gouttent...

un verre ça va... mais deux...




Entre temps, sans que je le voie, le vendeur m'a rerempli mon verre... mais cette fois-ci c'était un liquide transparent... Moi étant persuadée que c'était de l'eau pour me rincer la bouche entre deux dégustations... j'ai bu ce verre cul sec! Eh bien je vous promets que je me suis crue ton cette scène si connue des "bronzés font du ski"... pendant plus d'une minute je ne suis pas arrivée à prononcer un mot... Mon corps me brûlait des pieds à la tête. C'est vraiment un sensation bizarre qui vous envahie... heureusement cette sensation disparaît assez vite mais je peux vous dire que durant la suite du voyage j'étais très joyeuse!
























Nous arrivons aux grottes de Pak Ou vers 11h...
Ces grottes se trouvent à environ 25km de Luang Prabang, à l'embouchure de la Nam Ou... Le droit d'entrée s'élève à 20 000kips (2€)














En fait il s'agit de deux grottes, creusées au pied d'une falaise calcaire et dans lesquelles sont déposées environs 5000 statues de Bouddha de tailles et de styles variés. C'est un lieu de pèlerinage pour de nombreux Laotiens qui peuvent y déposer d'autres figurines de Bouddha.


Les deux grottes sont accessibles à pied: La Tham Thing, située au premier niveau est éclairée par la lumière du jour, tandis que la Tham Phoum, située au niveau supérieur (encore des centaines de marches à grimper...), nécessite l'utilisation d'une lampe.

































A 13h, nous sommes de retour sur Luang Prabang et nous déjeunons au bord du Mékong... et dès 13h30 départ en mini van pour les "Kuang Si" waterfalls (*cascades de Kuang Si)...



Kuang Si est en fait une réserve naturelle qui se situe à une trentaine de kilomètres de Luang Prabang où vous pourrez profiter d'un paysage incroyable et où vous pourrez voir de vraiment très près des ours bruns d'Asie qui ont été sauvés des mains des braconniers...

















Pour entrer dans le parc et profiter des ours et des cascades, vous devrez payer un droit d’entrée (20 000 kips= 2€).
























La plupart des bassins au pied de la cascade sont ouverts à la baignade, l’eau est un peu froide mais quel bonheur de pouvoir se rafraichir!
 
Avec un Japonais nous décidons de grimper au sommet de la cascade. On nous prévient, c'est "verry dangerous"... en effet, le sol est humide donc nous marchons dans plusieurs centimètres de boue et sommes donc obligés d'enlever nos chaussures pour éviter de glisser...











Je crois que l'idée de grimper là haut à été la pire idée que j'ai eu depuis le début de ce périple! Car pour grimper au sommet, vous êtes parfois obligés d'être à quatre pattes tellement ça glisse. Vous devez traverser des flaques de boue glissantes... parfois profondes d'ailleurs... mais ça vous ne le découvrez qu'au dernier moment... et évidemment ce qui devez arriver arriva...






Je fais une belle glissade dans l'eau et je tombe dans la boue... heureusement, le monsieur Japonais se précipite vers moi... pour sauver mon appareil photo... o_O !!! et me laisse, moi et mes fesses dans la boue!!!





Après plus de 30min de marche, de glissades et de baignades forcées dans la boue, nous arrivons enfin au sommet... et je vous dis franchement... je ne suis pas certaine que tout ça en valait  le coup... car c'est beaucoup plus beau d'en bas!
Vue d'en haut
La montée à donc été difficile, mais la descente fut bien pire... J'ai été obligée de m'accrocher aux troncs des arbres, aux branches, aux lianes, aux rochers... mais au final, je suis descendue sur les fesses car ça allait bien plus vite et c'était probablement moins dangereux... et en arrivant en bas, baignade toute habillée dans la cascade afin de me nettoyer avant de prendre le mini-van.





A 17h, visite d'un village Hmong... ici la population vit du tourisme et de l'artisanat...














 
C'est l'heure du bain...



Dimanche 21octobre:
Balade matinale dans la ville... le dimanche, même si les magasins sont ouverts, la vie est plus calme... et au détour d'une petite rue vous pourrez assister à un duel acharné... ici le jeu de "Dames" se joue partout... souvent avec des capsules de bouteilles!

Observer pendant des heures un pêcheur sur le Mékong... tout en déjeunant...















Et sur le chemin du retour vers 16h30, participer à l’installation du marché de nuit...















De retour à l'hôtel à 17h, je demande à mes hôtes de prolonger mon séjours à Luang Prabang de deux jours car à la base je devais partir dans la soirée... mais demain j'ai rendez-vous à 13h à la bibliothèque de la ville...

Je passe une grande partie de ma soirée sur les sites Booking.com et TripAdvisor afin de réserver des hôtels en Thaïlande du 19 décembre au 15 janvier... car quand on voyage seul avec un sac à dos, en basse saison et qu'on n'est pas trop regardant sur le confort, c'est assez facile de trouver un endroit ou dormir... mais quand on est 3 personnes, qui plus est en haute saison, c'est une autre affaire... et trouver de bons hôtels dans des endroits stratégiques ce n'est pas si facile... donc j'ai passé ma soirée à réserver "un mois" d'hôtel!!!
Donc rassurez-vous, maman et Sonia, normalement vous ne dormirez pas à la belle étoile ;-)
Merci Booking.com
Pour me féliciter de tout ce travail... un bon dîner à 21h... enfin plutôt un goûter...

Ensuite direction le marché de nuit... Ici vous trouverez de tout... des sacs, des peintures, des vêtements, de la nourriture, des livres et des chaussons qui sont tellement confortables que l'on croirait marcher sur un nuage... snif... je n'ai pas de place dans mon gros sac...






Lundi 22 octobre:
Aujourd'hui, souvenez-vous, j'ai rendez-vous à 13h à la bibliothèque de la ville...
Sur le chemin, je rencontre Marc, un français de Nice qui parcourt une partie de l'Asie en vélo... On se raconte nos aventures autour d'un verre puis direction la bibliothèque...

Durant deux heures je vais faire du bénévolat auprès d'élèves Laotiens. En fait il s'agit de leur donner des cours d'anglais, de les aider à utiliser un ordinateur, et de faire de l'aide aux devoirs... ça j'ai l'habitude...



Quand j'arrive, il y a déjà 5 occidentaux venus également faire du bénévolat et une dizaine d'enfants et de moines désirant participer au programme... Les enfants ont d'excellentes bases en français et en anglais... les devoirs sont rapidement faits et on s'amuse tous ensemble à chanter des comptines...
Je réalise ma chance de pouvoir vivre des moments privilégiés comme ceux-là...























Ensuite direction "L'Etranger, Books & Tea"... dans cette petite librairie vous pouvez lire en sirotant votre thé, ou bien emprunter des livres, ou bien encore en acheter... ici il y a seulement des livres d'occasion laissés par des touristes... moi qui aime lire, je n'ai pas lu un vrai livre depuis plus d'un mois (mis à part mon Lonely Planet)... donc je me fais un petit plaisir et m'achète un livre à 50 000kips (5€)






En soirée, je demande au gérant de la guest de me réserver un siège, ou plutôt un lit, pour le bus de nuit de demain soir qui va à Vientiane... le trajet en "VIP sleeping bus" débute à 20h30 et dure entre 10 et 14h... Le prix est de 150 000kips (15€) et si vous passez par une agence ou par une guest il faut rajouter environ 30 000kips en sachant  que pour ce prix là un tuk-tuk vous conduira jusqu'à la gare des bus... Personnellement, j'ai préféré passer par la guest, car sinon j'aurai dû aller dans la journée à la gare des bus pour réserver moi-même mon billet pour demain... et avec l'aller-retour cela me serait revenu au même prix! Au moins là, la guest s'occupe de tout... et  trois heures après ma demande... j'ai mon billet :-)

Je passe ma dernière soirée à Luang Prabang à l'Utopia, le principal bar de la ville, avec un singapourien rencontré hier aux grottes de Pak Ou ...







Mardi 23 octobre:

Aujourd'hui, c'est mon dernier jour à Luang Prabang... Je libère ma chambre à 12h et dépose mon gros sac dans la chambre du gérant afin de pouvoir déambuler librement dans la ville.

Puis direction le Centre Traditionnel des Arts et d'Ethnologie de Luang Prabang (20 000kips:2€). Ce musée est dédié à la culture des différentes ethnies du Laos... C'est vraiment un endroit incontournable si vous souhaitez comprendre et vous familiariser avec le peuple Laotien... Moi qui adore les musées, ici j'ai trouvé mon bonheur...


















 
Ensuite, direction un restaurant possédant une bonne connexion wifi afin de me mettre mon blog à jour avant mon départ... car ici les connexions sont trèèèèèèèèèèès lentes...







Je suis attendue à 18h30 à la guest car un Tuk-tuk doit venir me chercher pour m'accompagner à la gare des bus...
Mais c'était sans compter sur ma bonne étoile, qui depuis le début de ce voyage, me permet de vivre des moments incroyables... sur le chemin, j'entends au loin des chants provenant d'un monastère... il fait nuit, les rues sont peu éclairées mais je me laisse guider par le son de ces voix fantastiques...
Et c'est ainsi que je vais vivre l'un des moment les plus merveilleux depuis le début de ce périple...




Une trentaine d'enfants moines entonnant des chants sacrés face à une magnifique statue de Bouddha ... le moment est incroyable et plein d'émotion... au bout d'une vingtaine de minutes, les chants cessent et laissent place à une trentaine de minutes de méditation...
Vous fermez alors les yeux et vous vous laissez porter par la magie de l'instant...
Le silence se rompt par une prière... puis un moine plus âgé vient donner une leçon aux enfants... Quel moment merveilleux...


...Et vous avez simplement envie de dire: "MERCI LA VIE..."





Il est 19h15 lorsque j'arrive à la guest... le Tuk-tuk m'attend depuis 45 minutes... mais le conducteur m'accueille avec un grand sourire...
Au Laos on prend le temps de vivre... "Doucement le matin... pas trop vite l'après-midi... " Alors à partir d'aujourd'hui, moi qui suis "hyper speed", je me dois de respecter ce pays, ce peuple... donc cet adage ;-) 


20h00... Au revoir Luang Prabang... direction la capitale du Laos: Vientiane...



4 commentaires:

  1. Whaou Malika millionnaire!!!
    Bon excuse moi mais je n'ai pas pu m'empêcher de rire quand le japonais a sauvé ton appareil photo c'est fou.
    Je vois que tu profite bien de chaque moment je suis vraiment contente pour toi, et puis, tu nous fais voyager, merci :)
    (pour ma part ma question existentielle du moment: que faire de tous mes enfants pour pouvoir aller voir Twilight au ciné, pas vraiment les mêmes préoccupations ;) )
    Gros bisous <3

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Eh ouaiiiiiis ici j'suis millionnaire!!! c'est la classe ;-)
      Concernant le Japonais... moi aussi j'ai ri... mais longtemps après... l'appareil photo ne risquait rien (puisque je l'ai empêché de tomber dans l'eau) alors que moi il faut m'imaginer les fesses dans la boue à essayer de me relever! ;-)
      J'espère que tu vas pouvoir résoudre ton problème et aller voir Twilight... Moi je propose mamie Régine ;-)
      GroS BiSOuS à vous 5 <3

      Supprimer
  2. Martine de l&#39;atlantique23 octobre 2012 à 13:38

    S'il faut aller au Laos pr apprendre que david douillet a fait un régime, alors là !!! Il faut arrêter la topette, Malika ! Bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Rhooo mais si Martine, je t'assure!!! David Douillet à fait un régime... Voici la preuve en image sur ce site: http://www.purepeople.com/article/david-douillet-decouvrez-sa-metamorphose_a57366/1
      Gros bisous
      Ps: dans 2 jours c'est les vacances!!! :-)

      Supprimer

Pour vous aider à publier votre commentaire, voici la marche à suivre :
1) Écrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessus.
2) Si vous avez un compte, vous pouvez vous identifier dans la liste déroulante "Commentaire".
Sinon, vous pouvez saisir votre nom ou pseudo par "Nom/URL".
3) Puis cliquez sur "Publier".

Le message sera publié après modération...